EM-partiel

http://www.behind-the-wheel.fr/wp-content/uploads/2017/04/Capture-d’écran-2017-04-07-à-15.37.22.png
http://www.behind-the-wheel.fr/wp-content/uploads/2017/04/Capture-d’écran-2017-04-07-à-15.17.34.png

L'avantage d'utiliser un CMS tel que WordPress est sa simplicité.

Il permet à quiconque, sans connaissance préalable de code, de faire un site internet avec un contenu exhaustif et au rendu propre. Avec un peu de temps passé dessus, il est possible de rendre un livrable qui peut servir de base à un projet personnel ou pour remplir des objectifs professionnels.

Il est entièrement gratuit et s'installe rapidement. Sa bibliothèque de contenus est riche, et régulièrement mise à jour ce qui lui assure d'être toujours en phase avec ce qui se fait sur internet actuellement.

Enfin, en travaillant sur les mots-clés et les backlinks, WordPress est un outil qui propulse des sites qui sont facilement référencés par Google.

En revanche, un CMS comme WordPress présente également quelques inconvénients :

La gratuité annoncée en facade est souvent synonyme de peu de personnalisation. Si on ne veut rien débourser, il faut donc s'attendre à avoir un site au rendu assez lambda.

Ensuite, si la construction d'un site simple est aisée, l'ajout de certains plugins demande d'être à l'aise avec l'outil à moins d'y passer des heures. Des fonctionnalités complexes qui peuvent être indispensables au site internet nécessiteront beaucoup de temps ou un profil plus expert pour les télécharger, installer et activer correctement

Enfin, l'adjonction de plugins à répétition alourdira le contenu des pages, ce qui entrainera, fatalement, un un site plus long à charger. Ceci aura un impact significatif sur le confort de navigation et sur le référencement du site par Google.

"Anthony, t'es vraiment le meilleur" Clément.